Menu
RSS

NÉGOCIATION RÉTRIBUTION GLOBALE ET INTÉRESSEMENT

NÉGOCIATION RÉTRIBUTION GLOBALE ET INTÉRESSEMENT
La Direction et les organisations syndicales FO-CFDT ,SNECA/CGC et l'UNSA sont entrés ce vendredi 7 avril dans la dernière phase de négociation de l'accord de Rétribution Globale spécifique à la Caisse régionale Nord de France.
 
La Rétribution Globale est un dossier qui consiste à recomposer la structure de la rémunération des salariés en augmentant de 10 % tous les Niveaux d'Emploi de la Grille des salaires (les RCE) et en contrepartie en diminuant de 10 % la rémunération variable composée de la REC et de l'Intéressement/Particiaption (IP).
 
La hausse de 10 % des salaires (RCE) représente 7 M€ pour la Caisse régionale.
 
Il faut donc, en contrepartie, réduire de 7 M€ les enveloppes REC et Intéressement.
 
Question : dans quelle proportion faut-il diminuer la REC et l'Intéressement ?
 
Position de la Direction après la réunion de négo du vendredi 7 avril :
 
  • Baisse de l'enveloppe d'Intéressement de 1,4 M€ (sur un total de l'enveloppe de 17 M€)
  • Baisse de l'enveloppe REC de 5,6 M€ (sur un total de 11,25 M€).
  • Augmentation du taux d'abondement PEE de 10 à 12,5 %
  • Mise en place d'un PERCO (Plan d'Epargne Retraite Collectif) avec un abondement de 20 % sur les 1000 premiers € versés.
  • Hausse comprise entre 80 et 230 € annuel de plafonds REC Agents et TAU Réseau (hors chargés d'affaires), et Agents/TAU/Chargés Activité Siège.
  • Reconduction à l'identique pour les trois prochaines années de l'accord d'intéressement actuel diminué d'une somme forfaitaire de 1,44 M€. Donc baisse de - 8,5 % par rapport à l'intéressement aujourd'hui.
 
Position FO - CFDT : 
 
  • Baisse de l'enveloppe d'intéressement de 0,05 M€
  • Baisse de l'enveloppe REC de 6,95 M€.
  • Renégociation de l'accord d'Intéressement actuel non pas à l'identique, MAIS avec une augmentation du taux de redistribution du résultat de la Caisse régionale. (Chiffrage en cours)..
 
 
Position SNECA/CGC  et UNSA :
 
  • Baisse de l'enveloppe d'Intéressement de : 1 M€
  • Baisse de l'enveloppe REC de 6 M€
  • Volonté également annoncée de renégocier l'accord d'intéressement avec une augmentation du taux de redistribution du résultat (idem chiffrage en cours).
 
 
Analyse FO - CFDT :
 
Il faut trouver 7 M€ de baisse sur les deux compartiments REC et Intéressement :
(les deux doivent obligatoirement être impactés selon l'accord national du 29/1/2015)
 
Sur la répartion de la baisse entre la REC et l'Intéressement :
Depuis le début de la négociation en novembre 2016, nous avons annoncé notre volonté de ne pas toucher à l'Intéressement. Les 50 K€ de baisse de notre proposition s'expliquent par le fait que l'accord national de la Rétribution Globale exige une variation obligatoire sur les deux compartiments REC et Intéressement. Nous l'avons donc appliquée mais de manière "symbolique" (0,29 % de l'intéressement actuel).
 

En contrepartie, nous faisons porter la quasi-totalité des 7 M€ sur la REC en la faisant baisser de 6,95 M€. C'est à dire une baisse de 62 % du total de l'enveloppe REC actuelle.

 
Avantage économique pour l'entreprise : "Cout zéro" puisque transformer de la REC en salaire n'entraîne aucune charge supplémentaire pour l'entreprise car ces deux rémunérations sont déjà soumises aux mêmes cotisations sociales aujourd'hui.
A contrario dans sa proposition, la Direction souhaite faire baisser de 1,44 M€ l'intéressement au profit de la REC. Ce transfert entraîne mécaniquement et de manière récurrente une charge supplémentaire pour l'entreprise de 1 M€ par an.
 
Quel intéret ? Sinon celui de vouloir conserver une REC "carotte" suffisante pour garder un effet de levier "incitatif" sur les salariés...
 
Dans un contexte où l'exigence sur l'atteinte des objectifs, le suivi individualisé, atteint déjà des niveaux insupportables, FO et la CFDT font le choix d'exposer le moins possible la rémunération des salariés aux atteintes des objectifs commerciaux et à la bâtonnite.
 
Sur la renégociation de l'accord d'Intéressement :
L'accord actuel date de juin 2014. Il arrive à échéance le 30 juin 2017. La Direction se contente de vouloir reconduire purement et simplement l'ancien accord en lui appliquant une réduction de 1,44 M€ puisque cette somme aura été transformée en salaire. 
 
Nous ne partageons pas ce point de vue et les autres organisations syndicales également.
 
Il s'agit d'un nouvel accord d'intéressement. Pour les trois prochaines années. Il doit donc tenir compte des perspectives économiques de la Caisse régionale, des charges et des produits qui vont évoluer au cours de ces trois prochaines, de notre niveau de provisions actuellement constituées,....bref de différents facteurs qui justifient que cet accord soit négocié et pas seulement remplacé à l'identique du précédent....diminué de - 1,44 M€.
 
Un accord d'intéressement pour 2700 salariés  ça se discute, ça se négocie, ça s'évalue.
 
FO et CFDT ont clairement annoncé leur volonté d'augmenter pour les salariés de la CR NDF le taux de redistribution du résultat de la CR.
 

Nous estimons qu'une Caisse régionale qui fait aujourd'hui  148 M€ de résultat et qui en met en réserve 80 % (!!), c'est à dire 114 M€ dans ses fonds propres, peut sans aucune difficulté en redistribuer 4 M€ à ses salariés, (soit entre 1200 et 1300 € en moyenne de plus par salarié) sans que ça cause le moindre problème aux équilibres financiers de la CR.

 
Avec des fonds propres aujourd'hui à 3,5 Milliards €, (on parle bien de "milliards" là...), si la CR NDF en met en réserve 110 M€ au lieu de 114 M€, en ayant choisi d'en redistribuer 4 M€ à ses salariés, il est où le problème ?  Cherchez bien parce qu'en fait .....il n'y en a aucun.
 
 
 
Prochaine réunion le 25 avril à 9h30
 
 

 
Last modified onmardi, 25 avril 2017 04:24
back to top

Mentions Legales

  • Site hébergé par SAS OVH, Siège social 2 Rue Kellerman, 59100 Roubaix, RCS Roubaix – Tourcoing 424 761 419 00045.

Qui est en ligne

Nous avons 13 invités et aucun membre en ligne